fbpx

Sajieh ou sauté improvisé dans l’arrière cours d’un café

Je me trouve en Jordanie et mon ami Abdallah aime bien mettre en place de soudains projets! Alors que je le visite dans son café, Sultan Ibrahim, à Aqaba, il me propose de me préparer à manger. Why not coconut?!

Il sort alors la plus grande artillerie, aidé de son petit frère et l’ami de celui-ci. Des vas et viens, ils vont même chercher du stock en taxi, reviennent, puis installent enfin les blocs et le bois amassé pour faire un beau feu. Le tout surmonté d’un grand wok, aussi appelé Taboon.

Ensuite la coupe des légumes, de la viandes… puis la cuisson a commencé. La fumée embaumait totalement les lieux, et a embaumé mes cheveux et mes vêtements aussi! Mais je me suis divinement régalée en mangeant ce plat préparé avec tant d’amour et d’attention. Pour voir la confection de ce merveilleux plat :

Et pour le refaire à la maison, voici la recette! :

Sajieh (pour 4 personnes)

    • 400 g de bœuf ou agneau, en cube (partie tendre)
    • 2 c. à soupe d’huile végétale
    • 1 piment fort, haché
    • 1 oignon, émincé
    • 1 poivron, en lanière
    • 1 tomate, en dés
    • 2 c. à soupe de mélasse de grenade
    • 1 petite conserve de grains de maïs
    • Sel, au goût

Dans un grand wok, faire chauffer l’huile à feu vif. Ajouter la viande et faire revenir 5 minutes en brassant (ne pas faire bouillir).

Ajouter les oignons et le piment fort. Faire sauter 2 minutes en brassant.

Ajouter les tomates et la mélasse de grenade. Faire sauter 2 minutes en brassant.

Saler et ajouter le maïs. Laisser cuire environ 5 minutes.

Servir avec du yogourt nature et du pain pita.

Top